Actu Gym

Championnats d’Europe de Gymnastique Aérobic – Elvas (POR) Un titre historique pour le Groupe Junior français

Les Championnats d’Europe de Gymnastique Aérobic se sont clos le 8 Novembre à Elvas (POR) par deux médailles pour l’équipe de France. Retour sur ce week-end gymnique, qui a mené à un titre historique chez les Juniors.

Deux médailles pour les Juniors,
Après les qualifications vendredi et samedi, les épreuves finales se sont ouvertes dimanche avec la catégorie Junior. Les Bleuets y nourrissaient de belles ambitions, après des qualifications parfaitement menées. Tom Jourdan et Florian Bugalho, en  Solos garçons, espéraient améliorer leurs 5ème et 6ème places respectives. La finale s’avère mitigée. Florian Bugalho ne réitère pas sa performance des qualifications et recule dans le classement après quelques erreurs (18.850 pts et 8ème place). En revanche, Tom Jourdan étincelle et se voit récompenser par 20 points. Une note supérieure à celle obtenue en qualifications (19.825 pts), mais insuffisante, pour un petit dixième, pour le podium (4ème place).
Les deux Français se rattraperont largement sur les deux autres finales sur lesquelles ils sont engagés. Tout d’abord en Trio, associés à Aude Mendes. Les trois gymnastes gomment les légères erreurs des qualifications, qu’ils avaient closes à la 5ème place, pour flirter avec les 20 pts (19.900 pts). Seuls les Italiens seront capables de faire mieux (20.150 pts). Tom Jourdan, Florian Bugalho et Aude Mendes (photo ci-dessus) offrent à la France sa première médaille, en argent.
venir. Les médaillés d’argent en Trio se sont également qualifiés pour la finale de lacatégorie Groupeavec Justine Boullier et Louise Elen Le Mesle en réussissant le 3ème total (19.600 pts). Les Français sont les 4èmes à s’élancer. Ils placent la barre très haute à l’issue de leur passage, crédité de 20.050 pts. Ils prennent la tête de la compétition et ne la quitteront plus. Ni les Italiens, ni les Bulgares, respectivement 1ers et 2èmes des qualifications, ne parviendront à faire mieux. Tom Jourdan, Florian Bugalho, Aude Mendes, Justine Boullier et Louise Elen Le Mesle sont sacrés Champions d’Europe Juniors, une première historique pour l’équipe de France !

Déception pour les Seniors

La déception était visible en revanche sur les visages du clan français à l’issue des finales Seniors. Malgré une 2ème place prometteuse en Duo Mixte et une 5ème en Solos Hommes, aucune médaille n’est venue s’accrocher autour du cou des gymnastes tricolores.Maxime Decker-Breitel, qui aspirait à un podium individuel, n’a pas réussi à faire aussi bien qu’en qualifications. Il n’obtient que 21.200 pts et paie cher sa note de difficultés de 3.350 pts, en-deçà des tous meilleurs (3.950 pts), après une planche non comptabilisée qui lui fait perdre un point (6ème).

Egalement qualifié pour la finale des Duos Mixtes avec Lauréna Giunipéro, il ambitionnait un podium. Il est vrai que le 2ème score obtenu en qualifications (21.050 pts) laissait présager de belles choses à la paire tricolore. Mais la fluidité fait défaut, ce qui vient interrompre les rêves des Bleus. Seulement 20.700 pts viennent s’afficher sur l’écran de scoring. Maxime Decker-Breitel et Lauréna Giunipéro (ci-contre) ne peuvent faire mieux que 6èmes. Une déception pour cette équipe Senior, qui pouvait prétendre à mieux.
Si la France repart avec deux médailles d’Elvas, la Roumanie et l’Italie trustent la plupart des podiums de la catégorie Junior. En Senior, Hongrois et Espagnols les rejoignent pour s’emparer des différents titres en lice.
RETOUR SUR LES QUALIFICATIONS
Florian Bugalho et Tom Jourdan en forme,
Les 9èmes Championnats d’Europe avaient débuté vendredi par les catégories Juniors. L’équipe de France de Gymnastique Aérobic disposait de solides atouts pour prétendre aux finales. Premières à s’élancer, les jeunes Aude Mendes et  Justine Boullier aspiraient à un top 8. Elles terminent finalement 13ème (19.050 pts) et 21ème (18.500 pts). Justine Boullier (FRA)Aude Mendes améliore ce classement en Trio, associée à Florian Bugalho et Tom Jourdan. Après une belle performance, la formation se hisse à la 5ème place des qualifications (19.225 pts). Autre Trio tricolore en lice : le groupe 100% fémininJustine Boullier, Marine Vandroux et Ophéline Lomoriello. L’exécution et la note de difficultés sont un peu faibles pour faire mieux que leurs compatriotes. Ces trois jeunes filles terminent malgré tout 10èmes avec 18.300 pts, à deux petits dixièmes de l’accession à la finale.
Aude Mendes et Florian Bugalho continuent leur parcours en Duo Mixte. La fatigue se fait peut-être sentir pour la Tricolore, qui enchaîne les passages depuis le matin. Avec 18.850 pts, les deux gymnastes laissent échapper une entrée en finale (10èmes), qui leur tendait pourtant les bras. Florian Bugalho reprend des couleurs en Solos garçons. Il s’offre la 6ème place des qualifications (19.350 pts)… juste derrière Tom Jourdan (à droite), deuxième Français en lice (5ème avec19.825 pts).
Nos deux jeunes Français réussissent également à se qualifier en Groupe avec Justine Boullier, Louise Elen Le Mesle et Audes Mendes. Auteurs d’une prestation remarquable, et remarquée par les juges qui leur confèrent 19.600 pts, les Français se hissent à la 3ème place provisoire des qualifications. La deuxième formation tricolore engagée (à gauche), composée de Claire Amestoy, Laurie De Mavaleix, Emma Metche, Ophéline Schiano Lomoriello et Marine Vandroux, rate de peu la finale. Avec 18.400 pts, ces cinq gymnastes prennent le 11ème rang.
Lauréna Giunipéro et Maxime Decker-Breitel brillent en qualifications
L’équipe de France Senior a débuté quant à elle son parcourssamedi. Les Solos femmes ouvrent le bal. Cristina Ioannidouréussit une prestation soignée, mais se voit pénalisée de 5 dixièmes, qui réduisent sa note à 19.125 pts. Un peu trop juste pour envisager une finale européenne (18ème note). Sa compatriote Lauréna Giunipéro, malgré une très haute note de difficultés (3.350, 4ème note de la journée), échoue aux portes d’une finale. Avec 20.400 pts, elle termine 11ème, à moins de 4 dixièmes de la 8ème place qualificative.
Les rotations se suivent et les Duos Mixtes s’élancent à leur tour. Deux paires françaises tentent leur chance. Cristina Ioannidou fait son retour sur le parquet, associée à Benjamin Garavel (à droite). Premiers de la rotation, et donc note de référence, il leur manque toutefois quelques difficultés pour atteindre le top 8 (12èmes avec 19.925 pts). Lauréna Giunipéro, également engagée dans cette catégorie avec Maxime Decker-Breitel, réussira cette fois à se hisser en finale. Leur routine, entraînante et complexe, est même créditée de la meilleure note de difficultés (3.450 pts). De quoi leur assurer le 2ème total provisoire à l’issue des qualifications.
Enfin, ultimes engagés de la journée côté français : les Solos hommes David Orta et Maxime Decker-Breitel, qui dispose chacun de solides atouts pour intégrer la finale. David Orta (à gauche), à l’image de Cristina Ioannidou et Benjamin Garavel en Duo Mixte, est le premier à s’élancer dans cette catégorie. Il s’offre 20.700 pts et devient la note de référence à battre. Il jouera assez longtemps le top 8, mais sera rattrapé dans les dernières minutes des qualifications. Le vice-Champion de France 2015 se classe 10ème pour sa première participation européenne en Solo. Maxime Decker-Breitel, 6ème des derniers Championnats du monde et numéro 1 tricolore, obtient le très haut score de 21.250 pts, ce qui le propulse au 5ème rang des qualifications.
Article FFGym

GLASGOW, 46èmes Championnats du Monde de Gymnastique Artistique 26 octobre 2015

Avec les 24 meilleures équipes masculines et les 24 meilleures équipes féminines du monde, ces 46èmes Championnats du Monde de Gymnastique Artistique promettaient une belle compétition. Qualification pour les Jeux Olympiques de Rio oblige, les équipes en lice ont livré une belle bataille durant 4 jours. C’est en effet à l’issue des qualifications qu’ont été désignées les 8 équipes GAM et les 8 équipes GAF qualifiées directement pour les Jeux, ainsi que celles sélectionnées pour le Test Event.

3 FRANÇAIS PARMI L’ÉLITE;
Après 4 jours consacrés aux qualifications, les finales ont pris le relais dans cette 46ème édition des Championnats duMonde de Gymnastique Artistique. Par équipe tout d’abord, avec les 8 meilleures des qualifications chez les femmespuis les hommes, en individuel ensuite avec le Concours Général des 24 meilleurs gymnastes GAF et GAM, enfin paragrès avec les 8 gymnastes ayant obtenu le meilleur score à chaque appareil.DEUX FRANÇAIS AU CONCOURS GÉNÉRAL INDIVIDUELCela faisait bien longtemps que la France n’avait pas eu 2 gymnastes qualifiés pour le Concours Général Individuel. Ce derniers’est déroulé vendredi soir et a vu concourir sous nos couleurs Axel Augis et Jim Zona tous deux du club de Clamart Gym 92 ets’entraînant au Pôle France INSEP. Fait notable également, il s’agit pour eux de leur première participation une finale mondialeLe niveau de la compétition était, comme prévu, très relevé. La tâche était difficile pour les Bleus, tant le physique que le mentalont été mis à rude épreuve tout au long de cette finale. Au terme de la compétition, Jim et Axel prennent respectivement la22ème (83,297 points) et la 23ème place (82,264 points). Ce dernier est par ailleurs très déçu de sa prestation. En effet, il neréalise pas les exercices espérés sur ses deux agrès forts : la barre fixe et les barres parallèles sur lesquelles il commet une etdeux chutes. Et même s’il termine sa compétition par de bons exercices au sol, arçons et anneaux, le total de points n’est pascelui escompté. Jim est plus satisfait, il réalise un bon parcours même s’il commet une chute lors de sa sortie aux anneaux.

SAMIR AÏT SAÏD QUATRIÈME MONDIAL AUX ANNEAUX
Samedi après-midi, le clan tricolore a vibré avec Samir Aït Saïd (INSEP / Olympique Antibes Juans-les-Pins), qualifié en finale aux anneaux et qui pouvait prétendre à une médaille. La finale à cet appareil est sans doute celle où les scores sont les plus serrés tant les exercices se valent sur le plan de la difficulté. Celle-ci n’a pas fait exception à la règle.
Samir s’élançait en deuxième position. Il réalise un très beau mouvement seulement bouclé par d’un léger sursaut en sortie… qui pèsera lourd lors du décompte final. Mais légitimement, la satisfaction peut se lire sur son visage. Sa note (15,633 pts) est d’ailleurs supérieure à celle obtenue lors des qualifications (15,566 pts). Puis notre français doit attendre les passages de ses concurrents pour connaître son classement final. Trois gymnastes le devancent et il est obligé se contenter d’une 4ème place :
cruelle et rageante. Cinquième lors du Mondial à Nanning l’an passé (15,566 pts), il est en progrès certes, mais cette finale lui laissera un goût amer.

DES CHAMPIONNATS DU MONDE HISTORIQUES

Des médailles britanniques par équipe (argent en GAM et bronze en GAF) au sixième titre mondial consécutif pour Kohei Uchimura (JPN), cette 46ème édition mondiale a livré des moments historiques pour la Gymnastique.

Premier évènement de ces finales : le Japon remporte enfin le titre suprême par équipe, après lequel il courait depuis 37 ans !

Chez les femmes les USA confirment une fois de plus leur domination par équipe mais aussi en individuel à l’instar de leur meilleure gymnaste Simone Biles. Championne du Monde au général pour la troisième année consécutive, elle s’adjuge également le titre à la poutre et au sol, ainsi que le bronze au saut. Si on ne retrouve pas la petite Américaine aux barres asymétriques, l’agrès a en revanche offert une finale historique et rocambolesque au public de la SSE Hydro de Glasgow : 4 Championnes du Monde ex-aequo. Du jamais vu. Plusieurs gymnastes Champions Olympiques étaient par ailleurs absents de ces finales par appareil, manquant leurs qualifications de manière surprenante comme Cyril Tommasone aux arçons et au même appareil Krizstian Berki (HUN), Epke Zonderland (NED) à la barre fixe, Arthur Zanetti (BRA) aux anneaux. A l’inverse, la compétition a révélé plusieurs gymnastes sur lesquels il faudra compter à l’avenir. Le plus bel exemple d’entre eux reste sans doute Manrique Larduet le Cubain, qui se classe deuxième du Concours Général au nez et à la barbe des favoris Verniaiev (UKR), Lleyva (USA), ou Whitlock (GBR). Il remporte également le bronze à la fixe, se qualifiant ainsi pour les Jeux Olympiques de Rio. En effet les médaillés par appareil reçoivent une place nominative pour les J.O. De jolis retour doivent aussi être cités comme celui de Marian Dragulescu (ROU), qui revenu sur sa retraite, remporte l’argent au saut, ou comme celui de Gabrielle Douglas en argent au Concours Général après trois ans d’absence.

FFGYM – Pôle Communication-Marketing-Evènementiel – 3 novembre 2015


ELITE GYM MASSILIA le cru 2015 est en marche, SAMEDI 21 et DIMANCHE 22 NOVEMBRE 2015

 Comme chaque année, nous allons nous retrouver au Palais des Sports de Marseille pour cette grande fête de la gymnastique en PACA.
Vous pourrez bénéficier du tarif spécial « licenciés » et en faire bénéficier toute la famille et vos amis en groupant vos réservations via votre club.
Pour cela RV sur le site officiel « rubrique réservations » pour télécharger le formulaire spécial clubs.
Et cette année, quelques surprises de taille… suivez l’actualité sur notre page faceboock….
Pour tous les entraîneurs : le FORUM de DIMANCHE matin sur un thème tout à fait d’actualité pour toutes les petites gymnastes des clubs : informations sur le site, rubrique « académies ».
En attendant nous vous souhaitons à toutes et à tous une bonne préparation de cette nouvelle saison de compétition.  http://www.elite-gym-massilia.com/

 


Marie Deloge (Tumbling) en bronze à l’étape de Coupe du Monde de Mouilleron-le-Captif

Le Tumbling féminin français a été particulièrement à l’honneur le week-end dernier lors de l’étape de Coupe du Monde de Mouilleron-le-Captif. Marie Deloge (Pôle Rennes / La Française de Cusset) s’invite en effet sur la 3ème marche du podium, après deux excellents passages, d’un niveau de difficulté très élevé. Une autre Française, Emilie Wambote (Cercle Paul Bert de Rennes), avait également réussi à se qualifier pour cette finale, qu’elle clôt par une prometteuse 7ème place.
Le Trampoline français n’est pas en reste, avec la très belle prestation de Sébastien Martiny (Pôle Bois-Colombes / Bois-Colombes Trampoline 92). Après un mouvement de haute volée, ce dernier s’offre également la 7ème place. De bon augure avant les Championnats du Monde d’Odense (DEN) qualificatifs pour les Jeux Olympiques. A noter également le 5ème rang de la paire Synchronisée Joshua Faroux (Pôle de Bois Colombes / Acrotramp Sevran Terre de France) / Morgan Demiro (Olympique Antibes Juan-les-Pins TSA / Olympique Antibes Juan-les-Pins TSA).

UNE COUPE DU MONDE DECISIVE AVANT LA QUALIFICATION OLYMPIQUEA l’occasion des 50 ans du Trampoline, la Fédération Française de Gymnastique organise une étape de Coupe du Monde de Trampoline et Tumbling. Direction Mouilleron-le-Captif pour cette échéance mondiale, qui accueillera les meilleurs gymnastes de ces deux disciplines. Un objectif  pour tous : peaufiner leurs mouvements afin de tendre vers la perfection, un mois avant l’échéance majeure de l’année, les Championnats du Monde qualificatifs pour les Jeux Olympiques. Chinois, Anglais, Japonais, Américains et Russes seront les gymnastes à suivre ce week-end avec les Français, qui joueront à domicile.

Un spectacle commémorant les 50 ans du Trampoline en France, en présence d’anciens champions français et des Pôles France d’Aérobic et de Gymnastique Acrobatique, attendra par ailleurs les spectateurs le samedi 10 octobre.
Programme: 
  • Vendredi 9 octobre 2015
    14h00 – 19h00 : Qualifications
  • Samedi 10 octobre 201510h00 – 13h00 : Qualifications
    16h00 – 20h30: Finales

2015-09-10 Championnats du Monde de GR : Kséniya Moustafaeva en finale

Kséniya Moustafaeva en a terminé de ses qualifications. Très encouragée par le public comme lors de sa prestation au ruban, la Française est apparue confiante et a démontré beaucoup d’envie lors de son enchaînement aux massues. Elle réalise cet après-midi un très bon exercice, où seul un déséquilibre est à relever. Gratifiée de 17,583 points, elle prend la 9ème place à cet engin. Malheureusement seules les 8 premières gymnastes se qualifient pour la finale ce soir sur cet exercice.

Qu’importe puisque l’essentiel est là : Kséniya entre en finale du Concours Général demain et disputera donc bel et bien la qualification directe Olympique. Ce soir elle disputait également la finale au ruban  pour laquelle elle s’est brillamment qualifiée en 7ème place.


2015-09-09 Championnats du Monde de GR : Kséniya rayonnante au Ruban

Kséniya Moustafaeva qui est montée sur le praticable en fin d’après-midi. Confiante, sûre d’elle et très encouragée par le public, Kséniya a présenté un excellent exercice. Les appuis sont précis, les difficultés corporelles propres et nettes, et les grands lancers à l’engin impeccables. Les juges la gratifient de 17,666 points, la cinquième note à cet engin avant la deuxième partie des qualifications demain. Elle se positionne quatrième au classement provisoire puisque seules deux des trois gymnastes russes classées avant elle seront autorisées à entrer en finale.

De très bonne augure pour la confiance et pour espérer une place parmi les huit en finale ruban demain soir !

Après trois jours de qualifications (sur quatre), le parcours est toujours bon pour notre française qui vise la finale du Concours Général vendredi (les vingt-quatre meilleures gymnastes des qualifications, en retenant trois notes sur quatre). Elle est provisoirement septième ce soir. Reste demain à passer l’exercice aux massues pour lequel elle s’élancera à 13h25.

L’Ensemble France est quant à lui arrivé aujourd’hui en Allemagne. Il sera en compétition samedi pour le Concours Général.

2015-09-08 Championnats du Monde de GR : deuxième journée

Kséniya Moustafaeva (INSEP / SM Bourges) se présente aujourd’hui au cerceau. La Française semble nerveuse mais reste concentrée. L’exercice est bon, cependant le rattraper de son dernier lancer en prise de risque est incorrect et lui fait perdre de nombreux dixièmes de points. L’engin rebondit sur sa jambe : Kséniya parvient néanmoins à le rattraper avant qu’il ne s’échappe trop loin. Le code est strict et les juges attendent la perfection de la part de toutes les gymnastes. La faute est logiquement pénalisée et Kséniya s’adjuge 17,283 points. Plus encore qu’au ballon (auquel elle se classe 11ème), les places en finale (8 gymnastes qualifiées) sont chères au cerceau et cette note trop juste la prive de la finale de ce soir. Elle se classe 16ème à cet engin.

Après deux jours de compétition Kséniya suit minutieusement l’objectif qu’elle s’est fixé : entrer en finale du Concours Général (24 gymnastes qualifiées) puis s’y classer dans les 15 premières, qui remporteront alors le précieux sésame pour les Jeux de Rio. Elle est pour le moment 13ème.  Après une bonne soirée de repos, elle présentera demain son exercice au ruban, suivi jeudi de celui aux massues.

2015-09-07 Championnats du Monde de GR : première journée

Auteure d’une bonne prestation, Kséniya est gratifiée d’une note de 17,300 points par les juges. Un bon score en vue du Concours Général (vendredi) pour lequel elle espère se qualifier dans le premier groupe. Cette finale regroupe les 24 meilleures gymnastes des qualifications. Le premier groupe, même s’il n’influe normalement pas sur le résultat final, rassemble les gymnastes classées de la 1ère à la 12ème place lors des qualifications. Le deuxième, les gymnastes de la 13ème à la 24ème place.

Deux petites erreurs : un lâcher de ballon lors d’un rouler et un léger déséquilibre sur un équilibre penché dorsal. Des fautes qui pourraient lui coûter cher dans la course à la finale ballon. Seules les 8 meilleures par engin accèdent à la finale (maximum deux par pays) et plusieurs concurrentes sérieuses ne présenteront que demain cet engin. Parmi elles, l’Ukrainienne Rizatdinova, ou encore l’Israélienne Rivkin et la Coréenne Son, qui ont présenté aujourd’hui le cerceau (que Kséniya passera demain). Elle occupe ce soir la 6ème place.munich 2015


Les Jeux Olympiques

Les Jeux Olympiques ont lieu tous les 4 ans entre juillet et début octobre. Les prochains se dérouleront en 2016 à Rio (Brésil). La Gymnastique Artistique Féminine est une discipline qui est présente à chaque édition des Jeux Olympiques.

La compétition comporte les concours suivants:

  •  un concours par équipe (C IV),
  •  un concours général individuel (C II),
  •  des finales par agrès (C III).

Les Championnats du Monde

Les Championnats du Monde sont organisés chaque année sous l’égide de la Fédération Internationale de Gymnastique. Ils sont ouverts à toutes les gymnastes de plus de 16 ans (excepté l’année précédent les Jeux Olympiques, la limite d’âge étant alors réévalué à 15 ans). Ils permettent de récompenser la meilleure gymnaste individuelle, la meilleure équipe et les meilleures spécialistes.


Les Championnats d’Europe

Les Championnats d’Europe Junior et Senior ont lieu tous les ans. Ils sont fréquemment associés à la Gymnastique Artistique Masculine (très souvent, les masculins et les féminines matchent ensemble).

Ils permettent de décerner les titres suivants:

  •  Concours par équipe,
  •  Concours général individuel
  •  finales par appareil.
  •  La France a organisé en 2008 les Championnats d’Europe à Clermont-Ferrand. Elle les avait également organisés en 2000 à Paris-Bercy.

Les finales des Coupes du Monde

Ce sont des compétitions régies par la Fédération Internationale de Gymnastique. Le Circuit de la Coupe du Monde se déroule sur une année: les gymnastes prennent part à différents tournois (entre 4 à 6) définis comme « étapes de Coupe du Monde ». Les meilleures par appareil récoltent des points. Celles en ayant le plus à la fin du circuit se retrouvent à l’occasion de la finale de Coupe du Monde, afin de se disputer le titre de Vainqueur de la Coupe du Monde.


Les Universiades

Cette compétition est une compétition universitaire mondiale réservée aux gymnastes âgées de plus de 18 ans, qui ont toujours le statut d’étudiant. Elle a lieu tous les 2 ans (2005, 2007, 2009, 2011) et est gérée en France par la Fédération Française du Sport Universitaire.


Les Gymnasiades

Ce sont des Championnats du Monde scolaires, réservé aux moins de 18 ans. Ils regroupent plusieurs autres sport dont la Natation, l’Athlétisme et se déroulent tous les 4 ans. En France, ce type de compétitions est gérée par l’Union Nationale du Sport Scolaire.


2015-11-25 31èmes Championnats du Monde de Trampoline et Tumbling à Odense (DEN)


2015-10-24 46èmes Championnats du Monde de Gymnastique Artistique à Glasgow (GBR)

Du 24 octobre au 2 novembre se donneront rendez-vous les meilleurs gymnastes du monde lors de ces championnats à fort enjeu. En effet, en année pré olympique, ces Championnats du Monde attribuent les premiers tickets pour les Jeux Olympiques de Rio.


2015-09-07 Les Championnats du Monde, qualificatifs pour les Jeux Olympiques de Rio 2016
Du 7 au 13 septembre se donneront rendez-vous les meilleurs gymnastes du monde lors de ces championnats à fort enjeu. En effet, en année pré olympique, ces Championnats du Monde attribuent les premiers tickets pour les Jeux Olympiques de Rio. Il faudra se classer dans les 8 premiers ensembles et 15 premières individuelles pour valider son ticket directement sans passer par le Test Event.  Les 8 meilleures individuelles/ensembles sont qualifiés pour les finales.


2015-08-27 Le collectif masculin de trampoline en stage à la Seyne sur Mer
L’élite du trampoline Français avait rendez-vous à la Seyne sur Mer du lundi 24 au vendredi 28 août en stage.


2015-08-24 Camp d’été National de Trampoline du 24 au 28 août à Antibes

Pôle France Trampoline, Azur Arena Antibes
Zone des 3 Moulins, Rue Henri Laugier
06600 Antibes


2015-08-23 coupe du Monde de Kazan

C’est une Kséniya convaincante qui était présente à Kazan (RUS) ce week-end à l’étape de Coupe du Monde. Elle termine à la neuvième place du concours général, notamment grâce à trois bons exercices aux ballon, massues et cerceau qui lui permettent de rentrer en finale à ces trois engins, où elle termine à la 4ème place aux trois.

Kséniya s’est désormais envolée pour Stuttgart où elle participe à un stage, avant d’entamer ses championnats du Monde. Début de la compétition le 7 septembre.


2015-08-20 Bolivia hosts first FIG Academy for Trampoline Gymnastics

Bolivia hosted its sixth FIG academy — this time a Level 1 academy for Trampoline Gymnastics — from August 6-13 in the Alto Obrajes gymnasium in the capital city of La Paz. Although the country has previously hosted five other FIG Academies, this Academy marked a first for the instruction of Trampoline Gymnastics.
Participants at the Level 1 Trampoline Academy in La Paz (BOL), held August 6-13.
Twenty-three coaches attended this academy, representing Argentina, Bolivia, Brazil, Colombia, Cuba, Ecuador and Mexico.
The timing of this Level 1 Trampoline academy overlapped with a Level 2 Academy for Trampoline in the Netherlands, as well as a Level 2 Academy for Artistic Gymnastics in Norway. It was the 26th Trampoline academy and the 71st academy hosted in the Americas, and the 205th for the entire FIG Academy Program. The Pan American Gymnastics Union has hosted nearly 1/3 of all Academies.
Course instructors and instruction in Bolivia.
The course leader in La Paz was Newton Santos Vianna Júnior of Brazil, who has served as an FIG expert at multiple academies. Vianna Júnior taught all of the theory lectures, while two other experts taught the technical lectures. José Miguel Cantos Cebrian of Spain, a FIG breveted Trampoline and men’s coach and a former Men’s Artistic national team member, gave all lectures for trampoline. Cantos Cebrian is currently the head trampoline coach in Colombia. Rodolfo Rangel of Brazil (right) taught Tumbling and Double-mini.
The majority of the participants had good results on the two-part examination, which includes theory and a practical examination involving teaching a Trampoline, Tumbling or Double-mini skill. However, the final scores, between 43 and 90 percent, reflected the wide range of experience among participants. The highest results were achieved by Dora Cornejo of Bolivia, followed closely by Fernando Llanes and Valeria Mariani of Argentina.
The FIG would like to thank Bolivian Gymnastics Federation President Fabricio Pinto for his willingness to host this sixth academy in his country and for the excellent facility, demonstrator gymnasts and helpful staff that made the experience a success.


2015-08-18 With Stuttgart Worlds in sight, Margarita Mamun (RUS) focuses on polishing routines

Make no mistake: Margarita Mamun (RUS), the silver belle of Rhythmic Gymnastics, will be striving for gold at this year’s World Championships in Stuttgart (GER).
Margarita Mamun at the 2014 World Championships in Izmir (TUR).
Known for her high difficulty routines and dramatic expression, Mamun has most often placed second at major competitions to her friend and teammate Yana Kudryavtseva, the reigning World champion who has rarely lost a meet since 2013.
Last weekend’s Sofia World Cup was no exception. Kudryavtseva swept the gold medals for the second straight year at this meet, while Mamun earned silvers in the All-around and with the Hoop and Ribbon.
« Overall, I was pleased with my performances on the first two days, » said 19-year-old Mamun, who was the top qualifier with the Ribbon in Sofia. « All the mistakes I made here will be polished before the World Championships. It is good that they happened here and not in Stuttgart, so we will have time to fix them. »
Although Mamun and Kudryavtseva leave their rivalry on the competition floor — « People often say they have not seen such friendship between two competitors, » Kudryavtseva commented last year — each strives to give her best performance in competition.
For the 2015 Worlds, Mamun has prepared four new routines, including a snap-your-fingers-to-it exercise with the Clubs to Beyoncé’s « Single Ladies (Put a Ring On It) » and a dramatic new Ribbon routine, which she hopes will earn her a second consecutive World title with the apparatus. Ribbon is the one event where Kudryavtseva sometimes has problems, and the only one where Mamun beat her for gold at the 2014 World Championships.
But Kudryavtseva will be hard to beat. The “butterfly with iron wings” suffered a slow start to her season but has been on point since April, winning multiple golds at the European Championships and European Games, and completing sweeps at the Bucharest and Sofia World Cups against her top rivals.
The FIG Rhythmic World Cup season ends this weekend in Kazan (RUS). Mamun, Kudryavtseva and rising star Aleksandra Soldatova (RUS) are all expected to compete.


2015-08-17 Russian Rhythmic gymnasts imperial again at Sofia World Cup

As she did a year ago, Yana Kudryavtseva (RUS), the undisputed queen of Rhythmic Gymnastics, swept the golds at the penultimate FIG Rhythmic World Cup of 2015 in Sofia (BUL) Friday through Sunday. The Russians also dominated the Group competition.
Yana Kudryavtseva at the World Championships in 2014
Once again, the individual All-around podium respected the hierarchy that has been in place since the last World Championships: Kudryavtseva, the two-time World champion took the All-around with a score of 74.900 points, ahead of her compatriot and friend Margarita Mamun (74.100) and Ukraine’s Ganna Rizatdinova (73.300).
Just as she did in Bucharest in April, Kudryavsteva swept the titles in Sofia during event finals, completing a rare feat in Rhythmic Gymnastics. Unbeatable with her two best events Hoop and Ball in qualifications as well as finals, the Moscow native managed to claim the top spot on the podium with the Clubs as well as the Ribbon.
If Kudryavtseva monopolized first place, Rizatdinova for her part finished no lower than third on any event. Between the two were Mamun, who claimed silvers with the Hoop and Ribbon, rising star Aleksandra Soldatova, second with the Clubs, and Belarussian Melitina Staniouta, who took second with the Ball.
Although playing before a home crowd at the Armeec Arena in Sofia, the World champion Bulgarian Group were not able to stop the Russians, who managed to best them both in the Group All-around as well as in finals with the 5 Ribbons and 3 Clubs and Two Hoops.
The 2015 FIG Rhythmic World Cup series wraps up next weekend in Kazan (RUS), where the Russians, already covered in gold this season, will be looking to finish out their World Cup run in style before their own public. After that, the Worlds await.


2015-08-14 A year after sweeping in Sofia, Yana Kudryavtseva is back for more

Yana Kudryavtseva (RUS), the reigning queen of Rhythmic Gymnastics, returns at this weekend’s Sofia World Cup, the second to last FIG Rhythmic World Cup of 2015, where she swept the competition a year ago. Will history repeat itself at the Armeec Arena?
The Bulgarian Group won their 10th World All-around title in 2014.
A year ago, the reigning World All-around champion left Bulgaria with five gold medals, leaving her compatriot Margarita Mamun and Melitina Staniouta (BLR) to share the silvers.
This season, Kudryavtseva has continued to dominate her competition, seeking a third consecutive World All-around title at September’s World Championships in Stuttgart. But only at this year’s Bucharest World Cup has she managed to win everything at the same time.
Last week in Budapest, the balletic Kudryavtseva looked on as others mounted the victory podiums for the Clubs and Ribbon. This week, Mamun and Ukraine’s Ganna Rizatdinova will try to repeat those crimes against the reigning queen, while Kudryavtseva herself seeks to avenge herself.
In Group competition, the Bulgarians hope to defend the World All-around title they won last year at the Izmir World Championships at home before their public. That would be an improvement upon the competition they had year ago in Sofia, they found themselves second, behind the ever-present Russians.


2015-08-13 FIG Disciplinary Commission warns select Artistic Judges from 2014 Youth Olympic Games

Following the 2014 Youth Olympic Games in Nanjing (CHN), the FIG Disciplinary Commission opened six procedures against Men’s Artistic Gymnastics judges and four against Women’s Artistic judges who officiated at the Youth Olympics competition.
One case is still pending because the hearing had to be postponed, while the other nine decisions were recently rendered, and the federations and judges concerned have been informed.
Taking the youth of judges at the Youth Olympic Games into account (Gymnastics judges at the YOG are not older than 35), the Disciplinary Commission made the decision in five of the nine cases not to sanction the judges but nevertheless reminded them that they should certainly stay attentive and pay close attention also in the future.
Four of the nine judges — Mr. Martin Passalenti (ARG – Men’s Artistic Gymnastics); Mr. Aliaksander Vaitovich (BLR – Men’s Artsitic Gymnastics); Mr. Panyiotis Shippi (CYP – Men’s Artistic Gymnastics) and Ms. Xiu Jun Thong (SIN – Women’s Artistic Gymnastics) received warnings, mainly for favouring gymnasts from their own countries.


2015-08-12 FIG and UEG join forces at Trampoline Gymnastics Academy in the Netherlands

During the beginning of August, the International Gymnastics Federation (FIG) conducted a Level 2 Academy for Trampoline Gymnastics in s-Hertogenbosch, Netherlands at the Flik-Flak Gymnastics Training Center. It was the second time that the Netherlands has hosted a FIG Academy and also the second time that such an Academy was held cooperatively with the European Gymnastics Union (UEG) and its Trampoline Technical Committee. The UEG held a Trampoline training camp at the same time and in the same venue. Although ultimately these two events were held independently of each other, the UEG training camp experts were, in part funded and also shared for the FIG Academy. Each of them had also served as FIG Academy experts in the past.
Only ten coaches attended the Academy portion of the combined event and they represented six European countries – Austria, Great Britain, Ireland, Netherlands, Sweden and Turkey. Two of these countries – Austria and Turkey attended a Trampoline Academy for the first time and brings to 62 the number of federations that have attended the 25 FIG Trampoline Academies that have been held so far.
The course leader was Keith Russell (CAN) who is the President of the FIG Scientific Commission and a member of the Trampoline Academy Working Group. He taught all of the theory lectures. The Trampoline lectures were taught by first time Academy expert Ute Luxon-Pitkamin who is assistant German national coach and former World and European Champion. Well known expert Vadim Skakun of Russia taught Tumbling and Luis Nunes of Portugal taught the Double Mini-trampoline lectures.
The majority of the participants had excellent results on the two-part examination that included a theory examination and a practical examination involving the teaching of a Level 2 Trampoline, Tumbling or Double Mini-trampoline skill. However there were also some poorer marks with a range from 58% to 94%. The highest results were achieved by Sven Mooil of Netherlands followed by Ingrid Hemedinger of Austria with the second highest results and Jenny Soderlund of Sweden with the third highest results.
Thanks go to the UEG Trampoline Technical Committee for which President Vladimir Zeman did all of the preliminary negotiations and planning. And thank you to the Netherlands Gymnastics Federation and its President Jos Geukers for hosting this Academy with very high quality. The onsite and advance organisation was done by Mark Schuurman.
Overlapping with this Academy in the Netherlands was another Academy for Trampoline Gymnastics in Bolivia. And following immediately is an Academy for Artistic Gymnastics in Norway and then a Foundations of Gymnastics course in Nepal. Also organised by the FIG Academy Programme are two training camps in Zone 2 of the African Gymnastics Union (UAG) – a training camp for Men’s and Women’s Artistic Gymnastics in Senegal and a training camp for Aerobic Gymnastics in Congo.


2015-08-10 On the road to Stuttgart, Yana Kudryavtseva best in Budapest

Russia’s Yana Kudryavtseva continued her winning ways at this past weekend’s Budapest Rhythmic World Cup, the fifth of seven FIG World Cup events to be held this year.
With a month to go before the World Championships begin in Stuttgart (GER), the two-time World All-around champion managed to hold off her most serious rival, teammate Margarita Mamun (RUS), thanks to solid performances with the Hoop and the Ball, totaling 75,300 points.
Though supreme with those two apparatus in event finals, Kudryavtseva finished off the podium with the Clubs and was kept out of the Ribbon final by her younger teammate Aleksandra Soldatova. Confined to receiving silver on four of the five events, Mamun finally broke through with the Clubs for her sole individual victory in Budapest. Ukraine’s Ganna Rizatdinova was the only gymnast to penetrate the Russian domination, taking gold with the Ribbon, her routine’s high start value setting it above the rest.
The same went for the Groups. The Italians, got the win with the 3 Clubs and 2 Hoops, though it was again Russia who took the All-around title, as well as gold in the 5 Ribbons final.


23 avril 2015 mot de remerciement de James Blateau (Président de la FFG)
MERCI MONTPELLIER,

Après les 6èmes Championnats d’Europe de Gymnastique, je vous adresse, au nom de la FFG, mes remerciements.
Merci à l’UEG pour sa confiance. Merci aux gymnastes européens pour leur talent.Merci à la délégation française (gymnastes, entraîneurs, juges et kinés) pour son engagement.Merci à Claire Martin et Samir Aït-Saïd pour leurs médailles. Merci aux collectivités publiques (Etat, Ville, Agglomération et Région) pour leur soutien.Merci à nos principaux partenaires (Gymnova, Allianz, Adidas, Moreau, Vogo…) pour leur soutien tout au long de l’année.
Merci aux médias internationaux et nationaux, régionaux et locaux, pour leur collaboration (UER, France Télévision, RMC, Midi Libre …).
Merci aux responsables des actions parallèles à la compétition, pour leur dynamisme (stages des Juniors, colloque des entraîneurs, colloque des juges, colloque des structures déconcentrées, colloque médical, réunion de l’association des CTS, exposition « Chautemps et Jérémie » proposée par l’association des Internationaux, réunion des Dom-Tom, Groupement d’Employeur…). Merci aux personnalités qui nous ont rendu visite et dont la présence nous soutient et nous honore : Mr Braillard, Secrétaire d’Etat chargés des sports, Mr Saurel, Maire de Montpellier et Président de Montpellier Méditerranée Métropole, Monsieur Abaty, vice-Président du Conseil Régional du Languedoc-Roussillon, Mr Denis Masseglia, Président du CNOSF, Monsieur Alain Bertholom, Président de la FFLutte.
Merci aux actuels ou anciens champions, comme Emilie Le Pennec, Hamilton Sabot, Dimitri Karbanenko, Jacques Def, Pascal Eouzan… venus encourager l’Equipe de France. Merci à Thomas Bouhail, Ambassadeur des Championnats d’Europe, pour sa présence et so n rayonnement.Merci aux membres du Comité d’Organisation, regroupés autour de Dominique Mérieux, Michel Boutard, Régis Walker, Danièle Pérémarti et Jean Prat. Avec efficacité et sympathie, les 300 bénévoles et professionnels réunis ont œuvré pour la bonne réalisation du projet commun. Merci pour l’image que vous donnez de la France et de la FFG.
Merci au personnel fédéral qui a été efficace tout en restant parfois dans l’ombre.
Et enfin, merci aux Présidents des clubs et aux licenciés de Métropole ou des DOM TOM, qui ont répondu très positivement à nos appels, qui sont venus dans les tribunes (plus de 25 000 spectateurs) et nous ont suivis dans les médias et sur les réseaux sociaux.
Ces 6èmes Championnats d’Europe représentaient un challenge à relever pour la FFG. Les contraintes étaient nombreuses pour réaliser une très bonne organisation dans une atmosphère sérieuse, joyeuse et innovante. Les retours enchantés des membres (pourtant expérimentés) de l’UEG, d’une part, et des délégations étrangères, d’autre part, montrent que nous avons réussi. MERCI
James Blateau
Président de la FFG